Les fruits et légumes, acteurs de la composition de notre microbiote intestinal ?

Retour aux articles

La consommation de fruits et de légumes a toujours été recommandée, que ce soit en termes de quantité ou bien de diversité. Eh oui, nous connaissons tous ce slogan « Consommez au moins 5 fruits et légumes par jour » ! En effet, fruits et légumes sont synonymes de fibres, de vitamines et de minéraux, indispensables au bon fonctionnement de notre corps et à la prévention de certaines maladies. Aujourd’hui, il se pourrait que ces aliments ne nous apportent pas uniquement ces nutriments mais qu’ils soient aussi des transporteurs naturels de microorganismes indispensables à la diversité de notre microbiote. Dans une étude récente, Wicaksono et al se sont intéressés à l’impact sur le microbiote intestinal de la flore microbienne contenue dans les fruits et légumes et se sont posé deux questions :

Est-ce que les bactéries associées aux fruits et légumes contribuent à la diversité générale du microbiote intestinal ?

La première chose qu’ils ont mis en évidence est la présence et la détection des bactéries associées aux fruits et légumes dans l’intestin humain, bien qu’en faible proportion (2,2% de la diversité bactérienne globale). Corrélés à cela, ils ont pu découvrir que ces microorganismes apportaient des gènes impactant positivement la santé humaine en étant à l’origine d’une production de vitamine B (et notamment B12, la fameuse vitamine manquant généralement aux végans et végétariens), de vitamine K et d’acides gras à courtes chaînes (source d’énergie pour les cellules intestinales et molécules anti-inflammatoires).

Ils ont ensuite montré que les bactéries associées aux fruits et légumes contribuaient à la diversité globale du microbiote intestinal et qu’elles persistaient dans le temps.

Est-ce qu’il y a des facteurs spécifiques qui influencent les communautés microbiennes issues des végétaux dans le microbiote humain ?

Ils ont aussi montré l’importance des techniques de cultures agricoles utilisées, car elles influencent directement les bactéries présentes au sein des végétaux et donc les bénéfices apportés lors de leur consommation par l’Homme.

L’âge, la fréquence et la diversité des fruits et légumes consommés modifient aussi l’impact de cette consommation sur la diversité du microbiote. En effet, la richesse microbienne apportée par les fruits et légumes est favorisée par une consommation régulière (plus de 10 végétaux par semaine) et diverse.

En bref

Cette étude renforce l’importance de consommer des fruits et légumes, de manière régulière et avec diversité. Elle prouve pour la première fois, l’interconnexion qu’il existe entre microbiote environnemental et humain, et les bénéfices pour l’Homme qui en découle. Il est donc nécessaire de préserver les végétaux comme source naturelle de bactéries pour le développement du microbiote intestinal et la bonne santé de l’Homme. L’importance de l’utilisation de bonnes pratiques agricoles est ici encore une fois mise en avant, car ces dernières influencent directement le microbiote indigène des végétaux et donc notre santé.

Référence : Wisnu Adi Wicaksono, Tomislav Cernava, Birgit Wassermann, Ahmed Abdelfattah, Maria J. Soto-Giron, Gerardo V. Toledo, Suvi M. Virtanen, Mikael Knip, Heikki Hyöty & Gabriele Berg (2023) The edible plant microbiome: evidence for the occurrence of fruit and vegetable bacteria in the human gut, Gut Microbes, 15:2, 2258565, DOI: 10.1080/19490976.2023.2258565

Aller plus loin
Nos meilleures ventes
  • Promo !

    Pack découverte lait végétal

    25,00 
    Ajouter au panier
  • Yaourtière durable Living Food

    28,00 
    Choix des options
Offre valable jusqu'au 14/02
ATTENTION : suspension des livraisons du 22/12/2023 au 03/01/2024
Pause estivale

Arrêt des livraisons du 01 au 15 août 2023

À Brin de Foli aussi c’est les vacances ! Nous reprenons l’envoi de vos commandes
à partir du 16 août 2023.